Blog & actualités

À l’heure où l’interopérabilité s’impose comme une condition sine qua non de réussite des projets de géomatique, Isogeo - solution de catalogage de données SIG de nouvelle génération implémentée en .NET – offre la possibilité de partager ses catalogues via des services au standard CSW.

 L'offre d'implémentation de services standards de l’OGC (comme le CSW) en technologie .NET étant inexistante - et la valeur ajoutée d'Isogeo étant ailleurs -, nous avons externalisé l'essentiel de l'implémentation de cette fonctionnalité CSW dans une bibliothèque open source : GeoSIK

GeoSIK est la contraction de Geospatial Services Implementation Kit, et une référence à l’adjectif geodesic (géodésique en français). Son objectif est de permettre l’implémentation de services standards de l’OGC en .NET. Dans ce contexte, un serveur CSW basé sur GeoSIK est indépendant des technologies employées :

  • le service CSW peut être implémenté en WCF, en ASP .NET MVC ou en toute autre technologie présente ou future. Ici, le travail du développeur consiste simplement à créer un squelette de service et à y brancher GeoSIK (environ 100 lignes de code dans Isogeo).
  • toute technologie qui possède un fournisseur LINQ peut être une source de données pour le service CSW, en général une base de données (SQL Server, Oracle, PostgreSQL, MySQL, SQLite). Ici, le travail du développeur consiste à alimenter GeoSIK avec une source de données LINQ au bon format (environ 500 lignes de code).

Tous les langages de requêtage définis par l’OGC dans le standard CSW (Filter et CQL) sont d’emblée supportés. De plus, toutes les opérations implémentées par GeoSIK peuvent être personnalisées (ou redéveloppées) en cas de besoin.

De plus, GeoSIK est capable de gérer toutes les bibliothèques de transformation de systèmes de coordonnées, pourvu qu’un adaptateur lui soit fourni. Par défaut, un adaptateur est disponible pour ProjNet et pour DotSpatial.Projections. Le code de ces adaptateurs peut servir d’exemple pour implémenter ses propres solutions. De même, toutes les bibliothèques de gestion de types spatiaux sont utilisables avec GeoSIK (pour le calcul d’enveloppes, par exemple) : un adaptateur est fourni par défaut pour SQL Server (2008 R2 ou 2012) et deux adaptateurs sont en cours de développement pour SharpMap et FDO.

Enfin, GeoSIK s’appuie évidemment sur d’autres projets open source innovants : Irony pour l’interprétation du langage CQL ou LinqToXsd pour la gestion des (nombreux !) types XML.

Isogeo est une solution de catalogage interopérable grâce au moissonnage CSW basé sur GeoSIK. Ainsi, les utilisateurs d’Isogeo pourront facilement échanger et partager leurs métadonnées avec des organismes tiers, notamment au sein d’une même communauté, département ou région.

A noter : le projet GeoSIK est hébergé sur CodePlex (http://geosik.codeplex.com), il dispose d’un blog (http://geosikdev.blogspot.com), et même d’un compte twitter @geosikdev !

Mathieu Cartoixa
Diplômé de l'Ecole Polytechnique, avec une spécialisation à l'ENSEEIHT en mastère informatique, la programmation est une passion qui ne m'a pas quittée depuis l'époque de mon premier ZX 81. Architecte d'Isogeo depuis 2011, Directeur Technique, mon rôle est d'aider l'équipe technique à répondre à nos challenges technologiques et fonctionnels avec des solutions simples, élégantes et robustes.
Un peu comme une programmation de Jazz à FiP.