Blog & actualités

Dans un contexte d’ouverture des données publiques et de partage accru des informations entre sphère publique, secteur privé et citoyens, pourquoi s’intéresser autant aux métadonnées plutôt qu’aux données ? En voici les principales raisons…

La gestion des métadonnées est une action stratégique à plus d’un titre. Les producteurs et les diffuseurs, préoccupés par la visibilité, la valorisation et la protection de leurs produits doivent nécessairement documenter leurs données. Les utilisateurs, eux, ont besoin de métadonnées pour accéder à l’information recherchée. Les administrateurs, garants de l’intégrité du système d’information, se basent sur les métadonnées pour en assurer la gouvernance.

Chez Isogeo, nous estimons que les métadonnées sont un élément constitutif essentiel des données et indispensable pour :

  • décrire le contenu, le processus de production et les conditions d’utilisation des données,
  • cataloguer les données,
  • partager, valoriser et protéger les données,
  • rechercher les données,
  • évaluer la pertinence et la qualité des données.

Face à ce constat, plusieurs questions se posent : quelles données documenter ? Quelles métadonnées renseigner ? Et quelle méthodologie employer ?

Nous tenterons d’y apporter des réponses dans un prochain article…

Valentin Blanlot
Après des études de géographie, je me suis spécialisé sur les Systèmes d’Information Géographique (SIG).
J’ai rejoint Isogeo en 2011 en tant que responsable des produits Isogeo et j’accompagne les clients dans leurs projets.