Blog & actualités

Fidèle au rythme trimestriel, la version estivale d'Isogeo est de sortie. Petit tour des nouveautés d'une v2.12 qui réussit le pari de faire les yeux doux aux utilisateurs de la plateforme ET aux partenaires développeurs !

Formats pris en compte par le scan d'Isogeo

Là où Isogeo passe, le temps de catalogage trépasse !

On le sait, malgré tout l'accompagnement que l'on peut fournir, la bête noire d'un projet de gestion de données géographiques reste toujours la même : le catalogage. Pour alléger cette douleur, Isogeo propose un ensemble d'outils et notamment l'édition par lot de tous les champs de métadonnées. Le fonctionnement est simple : on sélectionne quelques données, on clique sur "Éditer", on remplit les champs disponibles, on valide et hop ! Sur cette version, nous avons travaillé à l'ajout des deux derniers onglets : Qualité et Contacts. De quoi garder encore plus de temps pour d'autres tâches à plus forte valeur ajoutée.

L'édition par lot dans Isogeo[/caption]

L'ergonomie au cœur du processus d'amélioration continue

Comme toujours, nous continuons d'améliorer l'aspect et la cohérence de l'application ainsi que les supports disponibles. Ce fois-ci, c'est le grand retour des vignettes automatiques basées sur les enveloppes convexes générées automatiquement par le scan Isogeo. Afin que le rendu soit harmonieux et que la donnée soit bien mise en avant, nous avons opté pour le fond en niveaux de gris, créé par CartoDB à partir de la base OpenStreetMap. Quant à l'aide en ligne, elle a connu un fort enrichissement et l'arrivée de la version anglaise. Elle fait l'objet d'une amélioration continue, donc n'hésitez pas à nous transmettre vos remarques !

Les vignettes dans l'inventaire

Une nouvelle authentification pour mieux s'ouvrir à d'autres applications

L'autre grand chantier a concerné la refonte de l'authentification. Au-delà des formulaires de connexion et d'invitation qui ont été légèrement modifiés, c'est sous le capot que se cache le plus beau. En effet, ce travail va faciliter l'interopérabilité avec des applications tierces, comme les portails de données de Créteil, Plaine Centrale ou Lorient ou encore le connecteur Isogeo for ArcGIS (développé par Memoris) par exemple. Et ce n'est que le début, d'accord d'accord !

Vivement la version de la rentrée !

Julien Moura
Passionné de géographie et de géomatique, impliqué dans la géomatique francophone open-source (GeoTribu), Julien anime les projets d'Isogeo à l'interne comme à l'externe.