Blog & actualités

On n'a pas chômé pendant la période de confinement : petit tour d'horizon de la 1ère phase de la refonte du Scan Isogeo.

En bref !

  • Nouveau protocole de communication avec le serveur (ne nécessite plus l'ouverture d'un port)
  • Introduction de la mise à jour automatique du service
  • Mise à jour vers Node.js 12.18.0
  • Compatibilité FME 2018.1.2.1
  • Interface entièrement redéveloppée avec une ergonomie améliorée
  • Configuration du service à partir de l'interface
  • Remontée d'informations concernant l'environnement d'exécution
  • Modification d'un point d'entrée
  • Amélioration de la fiabilité du processus de Scan
  • Corrections diverses

Collaboration Isogeo - Living Data

Isogeo a fait appel à un ancien collaborateur Isogeo pour booster ces développements : Jérôme Desboeufs et son équipe de Living Data.

Il faut dire que Jérôme est à l'origine de beaucoup de concepts encore d'actualité à Isogeo, qu'il a imaginé et mis en place lorsqu'il y travaillait de 2012 à 2014. Moultes expériences plus tard, notamment à Etalab, cette collaboration a été un véritable plaisir partagé, à réitérer.

Le nouveau Scan en action

Voici les principaux changements "visibles" dans le client et l'interface.

Un nouveau client (service Windows)

Pour communiquer avec la plateforme, le service utilise désormais le protocole HTTPS via le port classique 443. Il n'est donc plus nécessaire d'ouvrir le port 5671... N'hésitez pas à prévenir vos DSI que le port ouvert peut donc être fermé (après que le nouveau service soit installé sur votre serveur, bien sûr !). Les nouveaux prérequis réseaux sont donc simplifiés, il suffit d'avoir une connexion internet et de ne pas bloquer l'accès aux adresses du domaine *.isogeo.com.

Autre nouveauté phare, les mises à jour automatiques. Plus besoin de télécharger, dézipper, et remplacer les fichiers du répertoire d'installation du service, celui-ci se met à jour automatiquement dans la dernière version disponible en production !

Plus besoin également de nommer le service ou d'accès à distance au serveur pour le configurer. En effet, celui-ci prend automatiquement le nom du serveur une fois l'installation effectuée. Ensuite, il est maintenant possible de modifier le chemin et la version des scripts FME directement depuis l'interface si vous souhaitez une autre version que celle détectée automatiquement. Pratique quand on a plusieurs versions d'FME en concurrence !

Détection automatique de la configuration du serveur, du service et du répertoire d'installation par défaut de FME :

service_and_server_configuration

Configuration du chemin et du nombre d'appels FME simultanés mais aussi de la version des scripts FME directement depuis l'interface :
 

Configuration améliorée des points d'entrée

Une meilleure visibilité sur les 3 grands types de points d'entrée :

 

Modification d'un point d'entrée à tout moment, et configuration de l'ajout automatique des nouvelles données scannées à des catalogues directement depuis celui-ci. Il n'y a plus de case à cocher dans l'administration des catalogues : 

entrypoint_sde_configuration

Accès rapide aux dernières requêtes

Une nouvelle page d'accueil avec la liste des dernières requêtes de tous les points d'entrée. Idem pour chaque point d'entrée :

Amélioration de l'affichage d'une requête

Pour chaque requête, on accède plus facilement aux métriques principales des 3 étapes du Scan (recenser, signer et documenter), ainsi qu'aux détails de chaque donnée scannée (avec son nom, son type, son état, son statut et le lien vers la fiche de métadonnées). Tout ceci est présenté dans un tableau avec recherche et pagination :

 
Vous avez bien lu "1ère phase de la refonte du Scan". Des fonctionnalités majeures vont pouvoir arriver ! A suivre donc...
 

Article précédent :
Bienvenue Julie

Mathieu Becker
Gérant fondateur de la société Isogeo.
GeodataManager de la première heure.
Vice-Président de l'Afigéo.