Geodata Management

Qu'est-ce que le Geodata Management ?

Le Geodata Management (alias gouvernance des données géographiques) est le nouvel instrument du SIG dédié à la maîtrise et à la valorisation de son patrimoine de données géographiques. L’environnement SIG a beaucoup évolué ces dernières années et le risque encouru par un organisme (public ou privé) de se laisser "déborder" par la masse d’information est réel, son patrimoine étant désormais composé de toutes les données disponibles sur son territoire (Inspire-IDG, open data, osm...)

 

Le Geodata Management est "une procédure (méthode, règles, structures) qui établit et clarifie les rôles et responsabilités (production, mise à jour, diffusion) de chacun des acteurs (publics, privés, individuels), par rapport au patrimoine global de données géographiques sur un territoire ou un phénomène donné". Cette première définition donnée par Mathieu Becker (Isogeo) et Hervé Halbout (Halbout Consultants) en 2016 s’appuie sur leurs observations terrains :

  • Les échanges de données entre les organismes sont de plus en plus nombreux;
  • Ils sont aussi de plus en plus difficiles à gérer, notamment par manque de connaissance des acteurs impliqués et des silos de données;
  • Les jeux de données sur un même territoire (ou sur une même infrastructure dans le cas d’un gestionnaire) sont encore trop souvent dupliqués;
  • La communication (des mises à jour de données particulièrement) entre partenaires est souvent aléatoire.

À quoi ça sert ?

Tout le monde s’accorde à dire que mettre en place une "bonne gouvernance" est essentiel pour valoriser le patrimoine de données géographiques et bien gérer son territoire ou son infrastructure. En voici les principales raisons :

  • Dispersion spatiale des ressources (les données brutes)
  • Multiplicité des acteurs impliqués dans les prises de décision (en interne et avec ses partenaires)
  • Importance de la communication et du relationnel, avec la volonté de construire un réseau et une vision commune
  • Besoin d’outils de pilotage et de régulation

La gouvernance de l’information géographique permet ainsi d’élaborer une compréhension partagée et valorise, par conséquent, le patrimoine de données géographiques de chacun. A chaque niveau le Geodata Management permet d’organiser le réseau des acteurs (internes ou territoriaux), qui devient plus visible, et de rendre la décision in fine d’autant plus légitime.

 

Expertise Isogeo

Isogeo s’est saisie de cette problématique et propose des solutions concrètes approuvées par plus de cinquante organismes, publics et privés. La Plateforme Isogeo est entièrement dédiée au Geodata Management et reflète l’expertise de ses collaborateurs, pour certains pionniers dès 2004.

Dans le secteur public, la Plateforme Isogeo en mode SaaS apporte depuis 2012 une réponse soit individuelle à tous les échelons administratifs, de la ville à la région, soit collective au service d’un territoire en intégrant tous les acteurs locaux, ce qui en décuple les bénéfices.

Dans le secteur privé, il est tout à fait intéressant de constater que la Plateforme Isogeo joue le rôle d’IDG interne et facilite ainsi la circulation de l’information géographique au niveau de tous les services concernés, mais aussi à l’extérieur avec les partenaires ou les clients. La Plateforme Isogeo apporte un gain de productivité incontestable !

Quelque soit le projet, Isogeo met à disposition de ses clients toute son expertise et l’expérience acquise ces 10 dernières années.